Introduction

L'eau distribuée en France augmente de manière forte et continue : + 38 % entre 1995 et 2005 et la même augmentation est prévue pour la période 2005-2015. On estime qu'en 2012, le prix moyen du m3 d'eau approchera les 5 €. Aujourd'hui, dans certaines régions de l'hexagone, on atteint déjà le prix de 3,75 € au m3.

La récupération d'eau de pluie est un geste éco-citoyen : la gestion de l'eau est un enjeu majeur du développement durable dans notre pays, on a longtemps crû que l'eau était inépuisable et peu onéreuse, mais aujourd'hui tout le monde doit prendre sa part de responsabilité pour améliorer la gestion de l'eau. Nos voisins Européens ont déjà pris beaucoup d'avance sur nous et il est bon de savoir qu'en Allemagne ou en Belgique toute nouvelle construction doit comporter un système de récupération d'eau de pluie. Par ailleurs, l'inéluctable changement climatique va entraîner des étés de plus en plus secs.

À la vue de leur facture d'eau annuelle, de plus en plus de gens cherchent des solutions pour diminuer cette charge dans leur budget, d'autant plus qu'on leur annonce de nouvelles taxes et augmentations. La première solution qui vient à l'esprit est d'utiliser l'eau de pluie, qui est de plus en plus usité, pour l'eau d'usage externe, arroser le jardin et alimenter les W-C après une filtration mécanique, mais cela reste encore marginal pour les usages internes.

Peut-on aller bien plus loin dans cette démarche ? L'eau naturellement douce qui nous tombe du ciel peut-elle convenir à tous les usages domestiques y compris pour la boisson et l'alimentation ?

Les personnes qui cherchent un peu plus loin et qui sont préoccupés par une démarche écologique arrivent toujours à la solution promue depuis plus de quinze ans par Joseph Orszagh (chercheur à l'université de Mons-Hainaut / Belgique) : l'utilisation sanitaire et alimentaire de l'eau de pluie (système Pluvalor). Mais, cela fonctionne-t-il vraiment ? Sous quelles conditions ?...

Ce dossier permet de prendre du recul sur ce sujet en vous informant sur les atouts qui résident dans la récupération de cette eau. Il contient également des informations sur les systèmes nécessaires pour récupérer, filtrer et distribuer l'eau de pluie dans une habitation afin d'en inciter l'installation. Ce support retrace les différentes démarches de dimensionnement et de déclaration vis-à-vis de la législation Française qui n'est pas forcément simple à comprendre et à appliquer.

En espérant que nous arriverons à vous faire partager notre intérêt pour cette activité et à vous renseigner davantage, nous vous souhaitons une bonne et agréable lecture sur le sujet de l'utilisation de l'eau de pluie à la maison, au quotidien pour tous les besoins.

Peut-on vivre en totale autonomie avec l'eau de pluie ?